Sanglier de 7 heures

Le sanglier de 7 heures, c’est la bonne idée recette quand tu est pas trop adepte de cette viande et que tu ne sais pas trop comment la cuisiner ( ce qui est clairement mon cas, oui je l’avoue bien humblement ). Tout comme le célèbre agneau de 7 heures, on obtient pour le sanglier une viande fondante qui se découpe à la cuillère. Le gros gros avantage de cette recette est que si tu dépasses les 7 heures, la viande n’en sera que plus confite et que bien meilleure !

sanglier de 7 heures

Pour l’agneau de 7 heures, on se sert traditionnellement du gigot. Pour le sanglier, la correspondance c’est le cuissot et la plupart des recettes en cuisson lente concernent bien ce morceau là. Il se trouve que je n’aime pas trop faire le traditionnel : en guise de gigot de 7 heures je fais plutôt une épaule de 10 heures et en guise de cuissot de sanglier je fais plutôt du rôti….Tout ça pour te dire que quelque soit ton morceau de viande, ce mode de cuisson lui conviendra forcément.

Je ne suis pas du tout gibier et j’aime le sanglier uniquement si c’est moi qui le cuisine. Oui je sais, je suis un petit peu pénible. Ce sanglier de 7 heures n’est certainement pas la recette que tu trouveras ailleurs sur le web ou dans les livres de cuisine parce que c’est un condensé de ce que moi j’aime et de plusieurs recettes que j’ai pu faire par le passé.

Faut-il faire mariner le sanglier ?

La réponse est  » fais comme tu veux ! « . Moi je déteste les viandes marinées au vin et je ne le fais donc jamais, c’est tout aussi bien comme ça. C’est la raison pour laquelle mes daubes provençales n’en sont jamais vraiment parce que je ne fais pas mariner la viande.

Une marinade sert, à la base, à attendrir une viande un peu coriace ( on est d’accord que le boeuf à bourguignon n’est pas la viande la plus tendre qui soit, raison pour laquelle je fais mon bourguignon avec du jarret, tout comme mon boeuf carottes ). C’est le même principe pour la viande de sanglier mais il faut savoir qu’il y a belle lurette qu’on ne fait plus faisander le gibier ( ce qui veut dire le faire pourrir en fait ) et que la marinade n’a plus trop d’intérêt.

Aujourd’hui, on achète le plus souvent de la viande fraîche chez le boucher et celle ci, hormis pour une question de goût, n’a plus besoin de faire trempette pendant 48 heures pour s’attendrir. Bien sûr, si ton cuissot ou ton rôti provient d’une vieille bestiole que papi ( voisin, cousin, etc…) t’a ramené de la chasse, ça risque d’être différent. A toi de voir donc si tu marines ou pas.

Quel vin choisir pour cuire du sanglier ?

Encore une fois, la plupart des recettes existantes te préconiseront du vin rouge. Un vin bien corsé et bien tannique. Encore une fois, j’aime pas ! Je préfère, et de très loin, cuire mon sanglier avec du vin blanc. Le vin blanc adoucit énormément le goût fort de la viande et donne un jus fantastique ( je déteste tout ce qui ressemble de près ou de loin à du civet ). Ainsi, pour mon sanglier de 7 heures, c’est dans un simple chardonnay blanc bien sec que je le cuis. Tu peux évidemment faire cette recette avec du vin rouge si tu préfères.

La  » Nat touch » de cette recette, c’est que je fais flamber mon vin blanc. Oui oui, tu as bien lu ! Je fais flamber mon vin blanc avec mon fond de sauce avant d’y remettre mon rôti et de l’enfourner. L’évaporation de l’alcool donne encore plus de douceur à ce plat.

Autre détail mais qui a son importance, ceux qui ont du mal à digérer le gibier en général lorsqu’il est cuit avec une sauce au vin rouge le digèrent très bien quand il est cuit au vin blanc.

Comment réaliser un sanglier de 7 heures ?

On va commencer par faire dorer de tout côté notre sanglier dans une grosse cocotte avec un fond d’huile d’olive. Une fois le sanglier doré, on le retire et on le remplace par un fond de sauce classique : échalote, oignon, carotte, blanc de poireau coupés en tout petits morceaux. On fait bien fondre ces légumes puis on verse une bouteille de vin blanc en grattant bien les sucs au fond de la casserole. Au bout de quelques instants, on flambe le vin blanc qui s’est mis à bouillir ( attention à éteindre la hotte aspirante, ça peut créer des surprises ! ).

Une fois les flammes éteintes, on plonge notre sanglier dans le vin, on sale, on poivre, on couvre et on enfourne pour 7 heures à 120°. Si c’est un peu moins c’est pas grave, idem si c’est un peu plus.

Au bout de 7 heures de cuisson, on sort le plat du four et on le remet sur le feu. Il faut retirer la viande de la cocotte et la réserver au chaud ( sous un papier alu ). C’est le moment de mettre feu vif et de faire réduire le vin blanc. Lorsqu’il est réduit de moitié, on ajoute 2 grosses cuillères à soupe de crème de marron et 20 cl de crème fraiche. On laisse épaissir quelques minutes et c’est prêt.

Comment servir un sanglier de 7 heures ?

Tu peux servir ce sanglier dans un seul grand plat ou chacun se servira à la cuillère ou bien servir à l’assiette. Mets la sauce à part, c’est ainsi plus facile à doser.

L’accompagnement idéal avec ce sanglier de 7 heures et surtout avec cette sublime sauce crémeuse, ce sont des pâtes fraîches. Ceci-dit, une purée de marron ou de céleri convient très bien aussi.

Tu peux également servir en plus une sauce aux cranberries ( ou airelles ou canneberge, je crois que c’est tout pareil, des baies rouges quoi ! ). C’est très facile à faire et les adeptes du sucré salé en sont fou, je t’explique comment faire :

recette de la sauce aux cranberries maison :

  • une barquette de cranberries
  • 80 gr de sucre muscovado ou sucre roux
  • le jus d’une orange pressée
  • 1 pincée de cannelle
  • sel
  • rincez les fruits et déposez les dans une petite casserole
  • ajoutez le reste des ingrédients plus une tasse à café d’eau
  • portez à ébullition douce et laissez cuire quinze minutes environ ( les cranberries vont éclater )
  • servez tiède avec la viande

Cette sauce est acide et sucrée à la fois. Tu peux y ajouter un trait de vanille si tu aimes. Elle fonctionne aussi très bien avec des blancs de volaille.

Voilà, tu as tous les éléments pour faire un sublime sanglier et te régaler. Si ma recette de sanglier de 7 heures te plait, n’hésites pas à laisser une note et un commentaire.

Bon app’

sanglier de 7 heures

Sanglier de 7 heures

Une viande fondante dans une sauce onctueuse, une excellente recette de gibier !
5 from 1 vote
Temps de préparation 10 min
Temps de cuisson 7 h
Type de plat viande
Cuisine Française
Portions 8 personnes

Ingrédients
  

  • 1,5 kg sanglier rôti ou cuissot ou épaule
  • 75 cl vin blanc sec
  • 1 carotte
  • 1/2 blanc de poireau
  • 1 oignon
  • 2 cas crème de marron plus si vous aimez, à rectifier à l'assaisonnement
  • 20 cl crème fraiche liquide
  • sel
  • poivre
  • huile d'olive

Instructions
 

  • préchauffez le four à 120°
  • Taillez en brunoise les légumes
  • faire dorer la viande de tout côté dans une cocotte avec un fond d'huile d'olive
  • retirez la viande et réservez
  • mettez les légumes dans la cocotte et faites saisir quelques instants en remuant
  • versez le vin blanc et portez à ébullition
  • flambez le vin blanc
  • une fois les flammes éteintes, remettez la viande, salez, poivrez
  • couvrez et enfournez pour 7 heures
  • sortez la cocotte du four et sortez la viande de la cocotte, réservez
  • mettez la cocotte sur feu vif et faites réduire de moitié la sauce
  • ajoutez la crème de marron et la crème fraiche et laissez épaissir quelques instants
  • servez le sanglier à la cuillère et la sauce à part

Notes

Si vous avez un cuissot, le temps de cuisson sera le même que pour un rôti de1,5 kg. 
Servez cette viande avec une purée de céleri, de marron, de panais, ou des pâtes fraiches. 

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Evaluer la recette