Purée de marrons

Oserais-je te proposer une recette de purée de marrons ? oui j’oserais-je ! C’est tellement suranné ce type de recette que plus personne ne fait ça et pourtant, c’est bien dans les vieux pots blablabla…..qu’est ce que c’est bon ! Alors oui, on connait la purée de marrons avec la sempiternelle volaille de Noel mais en fait, c’est tellement simple à faire et c’est tellement délicieux qu’on est bien bête de ne pas en faire plus souvent !

purée de marrons

En ce moment je suis dans les recettes kitch, les recettes vieillottes. Bon, je suis aussi dans les recettes de fêtes de fin d’année alors qu’on est en septembre mais que veux tu ? quand on blogue, on doit faire nos recettes plusieurs mois à l’avance pour être référencé correctement sur les moteurs de recherche. Donc en gros, en même temps que je mange du melon et que je fais des conserves de ratatouille, je popotte du foie gras et des volailles farcies pour que tu puisses trouver mes jolies recettes ailleurs qu’en page 492 sur Google. Voilà, je t’ai expliqué le truc.

Revenons à la purée de marrons. On dit marrons mais en fait ce sont des châtaignes et ça pour le coup, elles débarquent maintenant les châtaignes, donc c’est de saison. Personnellement, je peux passer des dimanches entiers sur un canapé, sous un plaid, à grignoter des châtaignes grillées en regardant un truc à la télé. Le truc en question n’a même pas besoin d’être intéressant tant que les châtaignes sont bonnes.

En France, tu les cultives surtout en Ardèche, dans la Drôme et en Corse. Il. ne faut pas les confondre avec les marrons qu’on ramassait dans les cours d’école quand on était enfants. Ceux là étaient tout rond et pas du tout comestibles, on s’en servait juste pour les regarder parce qu’ils étaient beaux, lisses et brillants.

Mais où sont passés les marrons ?

Enfin, je sais pas quel âge tu as mais saches qu’à mon époque, il y avait des marronniers dans toutes les cours d’école pour faire de l’ombre à la récré. Comme ça pouvait potentiellement être dangereux les arbres dans la cour, des fois qu’on se prenne un marron sur la tête, ils les ont tous enlevé pour faire des belles cours bien goudronnées où maintenant il fait 45° l’été et où les gamins tournent de l’oeil. Du coup les sachants se demandent aujourd’hui comment faire pour amener de l’ombre dans les écoles……bref, c’était mon hors sujet du jour.

Bon, revenons à notre purée de marrons. Il faut impérativement réhabiliter ce plat. C’est excellent, c’est rien à faire et ça coûte vraiment pas grand chose. C’est comme une robe noire, ça va avec tout : viande, poisson, oeuf au plat. Avec des saucisses de Toulouse grillées ça doit être terrible ( j’ai une fâcheuse tendance à faire des saucisses grillées avec des purées de tout ). Et puis c’est une alternative sympa à l’éternelle purée de potimarron qu’on engloutit par kilo chaque hiver.

Que faire avec des marrons ?

On continue à dire marrons mais c’est toujours des châtaignes, hein ! hormis de les faire griller au feu pour les grignoter avec les doigts on peut faire de délicieux veloutés, du pain ( ahhhh le pain de châtaigne avec du foie gras, merveilleux ! ), de la purée, on peut juste les mettre avec un jus de rôti ( avec un cabri au four c’est excellent ), en faire une purée sucrée, des gâteaux, des glaces.

La première fois que j’ai dégusté un velouté de châtaigne, il était servit avec du foie gras. c’était dans un restaurant assez vieillot appelé Le Vivarais à Vals les Bains et c’était il y a pas loin de 25 ans. A l’époque, le menu gastronomique était à 130 francs, ce qui est l’équivalent de 20 euros aujourd’hui. Ça n’a rien à voir avec l’histoire, c’est juste pour parler…Désormais, le restaurant ( qui a été totalement refait depuis pas mal d’années ) a pris une étoile au Michelin et on est loin des 20€ ! ceci dit, il est excellent ce resto et on y retourne régulièrement.

Comment faire une purée de marrons ?

Cette recette de purée de marrons est tellement simple que c’est plus une idée qu’une recette. En plus, c’est vraiment rapide à faire si tu dispose d’un robot. Si tu n’as qu’un presse purée, ce sera un petit peu plus long. Si tu n’as qu’une fourchette, ma foi, il vaut mieux oublier.

Je pourrais te suggérer d’acheter des marrons que tu ferais toi même cuire puis que tu éplucherais mais comment te dire……la première fois que j’ai fais un velouté ( je voulais reproduire celui du restaurant ), c’est exactement ce que j’ai fais. Ça m’a pris un temps fou de tout décortiquer puis je me suis maudite quand j’ai vu que les marrons existaient en surgelé et en bocaux ! depuis, je n’achète que ça.

Donc pour cette recette, il s’agit d’une boite de marrons grillés à sec ( pas un truc qui baigne dans du jus, ça c’est immonde ) que j’ai simplement faire cuire 20 mn ( les marrons, pas la boite ) avec du lait et de la crème. Il suffit ensuite de bien mixer le tout en ajoutant un bon morceau de beurre.

Cette purée se réchauffe très bien au micro-onde, au four ou sur feu doux. S’il t’en reste, rien ne t’empêche de l’allonger avec du bouillon ou du lait pour en faire un super velouté.

Tu peux faire cette purée comme accompagnement de n’importe quel plat et surtout, tu peux en faire tout l’hiver. franchement, pour un noel à prix raisonnable c’est juste parfait. Tu peux aussi la servir avec une purée de céleri ( recette ICI ) ça fera un excellent duo.

si ma recette te plait, n’hésites pas à laisser une note ou un commentaire.

Bon app’

purée de marron

Purée de marron

Une délicieuse purée très facile et très rapide à faire. Un délice !
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 20 min
Type de plat Accompagnement, légume, végétarien
Cuisine Française
Portions 4 personnes

Ingrédients
  

  • 500 gr marrons grillés à sec boite ou surgelés
  • 15 cl lait
  • 15 cl crème fraiche liquide
  • 30 gr beurre

Instructions
 

  • mettre les marrons, le lait et la crème dans une casserole
  • faire chauffer en remuant de temps en temps pendant 15 à 20 mn
  • versez le tout dans un robot et mixez finement
  • incorporez le beurre avec une cuillère
  • servez chaud

Notes

Cette purée accompagne les volailles, les rôtis et les poissons. Elle est également délicieuse avec des noix de St Jacques. 

Laisser un commentaire

Evaluer la recette