Suprêmes de volaille aux morilles

Faire des suprêmes de volaille aux morilles quand on reçoit, c’est une très bonne idée. Les suprêmes sont beaucoup plus simple à cuisiner que les volailles entières et quelques morilles suffisent à parfumer délicieusement une sauce. Youpi !

suprêmes de volaille aux morilles

Les suprêmes de volaille aux morilles sont un grand classique de la cuisine française, généralement réservés aux diners chic. Je les trouve parfait pour un diner de noel ou un diner de fêtes parce que très faciles à faire en grand nombre. Avec une volaille entière, il faut veiller à une cuisson parfaite pour la garder tendre et on ne peut rarement nourrir plus de 4 à 5 personnes avec. Hormis si on fait un chapon bien sûr ! mais alors là, la cuisson sera encore plus précise et plus prenante et le prix sera bien plus élevé.

Les suprêmes sont les parties correspondantes aux blanc avec une partie des ailes. Alors va savoir pourquoi, je déteste les blanc de volaille mais j’aime beaucoup les suprêmes, ça doit être une histoire d’os j’imagine.

C’est facile à faire le suprême, ça cuit très vite et ça peut accompagner n’importe quoi. Ici c’est une sauce aux morilles mais de simples champignons de Paris, des cèpes séchés, de la fourme d’Ambert ou de la moutarde iraient très bien aussi.

Je te vois venir ! tu vas me dire  » oui mais les morilles c’est cher !  » . Et bien figures toi qu’avec 15€, tu auras suffisamment de morilles séchées pour une sauce 6 ou 8 personnes. Si, je sais ce que je dis, c’est ce que les vends mon traiteur ( et il ne fait vraiment pas partie des moins chers ). Je t’ai pris une photo qui le prouve.

Suprêmes de volaille aux morilles

Donc on en revient aux suprêmes de volaille aux morilles. En fait, il faut simplement cuire viande et sauce à part pour que le plat soit parfait. Tu peux préparer ta sauce à l’avance ( c’est conseillé d’ailleurs ) et cuire tes suprêmes de volaille au dernier moment. Une quinzaine de minutes suffiront.

Il est également important d’acheter des morilles séchées et non fraiches ou surgelées qui n’auront aucun intérêt dans ce plat. Les champignons séchés sont toujours beaucoup plus parfumés. Je suis toujours surprise de voir des recettes de velouté de cèpes faits avec des cèpes frais. Non seulement c’est n’importe quoi parce que ça n’a pas plus de gout mais en plus ça revient horriblement cher ! un velouté de cèpes, c’est des Champignons de Paris pour la consistance et quelques cèpes séchés pour le gout.

Pour la sauce des suprêmes de volaille c’est pareil : quelques morilles séchées parfumeront la sauce, c’est la raison pour laquelle il n’en faut que peu.

Comment faire des suprêmes de volaille aux morilles ?

On va commencer par s’occuper de la sauce. Il existe plusieurs façons de réhydrater des morilles sèches :

  • les faire tremper la veille dans de l’eau tiède
  • les ébouillanter 15 mn ( à gros bouillon )
  • faire bouillir de l’eau, y plonger les morilles, éteindre le feu et attendre 1 ou 2 heures

Dans tous les cas, il faut conserver l’eau de trempage des morilles, après l’avoir filtrée, c’est elle qui servira à donner de la puissance à la sauce.

Une fois nos morilles réhydratées, on doit les rincer. Il faut les mettre dans une passoire et les rincer à grande eau pour éliminer tout résidu de sable. Cette fois, on ne conserve pas l’eau de rinçage.

Je cisèle 2 ou 3 échalotes que je fais fondre avec un peu de beurre dans une casserole et j’ajoute mes morilles. Je les laisses cuire 5 mn en remuant un peu puis je les singe ( c’est à dire que je les saupoudre de farine ), je remue à nouveau puis je verse mon eau de trempage bien filtrée. Je sale, je poivre et je laisse cuire une quinzaine de minutes. Enfin, j’ajoute de la crème fraiche et je poursuis la cuisson encore 10 mn. La sauce doit être un peu nappante. Si tu la trouve trop liquide, n’hésites pas à ajouter un peu maïzena délayée dans un peu de lait.

Une fois la sauce prête, on s’occupe des suprêmes de volaille. Il suffit de les faire cuire à la poêle, côté peau d’abord, dans un mélange huile et beurre à feu moyen. Une fois la peau bien dorée, on retourne les suprêmes, on baisse le feu et on prolonge la cuisson une quinzaine de minutes. C’est tout ! Il ne faut surtout pas faire l’erreur de démarrer la cuisson à feu vif sous peine d’avoir une peau trop coloré et une viande crue, la coloration doit venir petit à petit.

Les suprêmes de volaille peuvent être maintenus au chaud dans un four à 60° sous un papier d’alu.

Si ma recette te plait, n’hésites pas à laisser une note et un commentaire.

Bon app’

suprêmes de volaille aux morilles

Suprêmes de volaille aux morilles

La recette très facile pour des suprêmes tendres et une sauce savoureuse au bon gout de morille. Un délice !
Temps de préparation 10 min
Temps de cuisson 30 min
Type de plat viande
Cuisine Française
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

  • 6 suprêmes de volaille poulet ou pintade
  • 25 gr morilles séchées
  • 2 échalotes
  • 20 cl crème fraiche liquide
  • 1 cas farine
  • huile
  • beurre
  • sel
  • poivre

Instructions
 

  • réhydratez les morilles au préalable selon les instructions du paquet et conservez l'eau de cuisson. Filtrez là
  • rincez les morilles à grande eau et jetez cette eau.
  • ciselez les échalotes
  • dans une casserole faites fondre un peu de beurre et mettez y les échalotes et les morilles. Laissez cuire 5 mn en remuant de temps en temps
  • pendant ce temps, faites chauffer une grande poêle avec un peu de beurre et d'huile et déposez les suprêmes côté peau à feu moyen. Laissez dorer
  • revenez à la sauce et saupoudrez les morilles de farine puis mélangez
  • ajoutez l'eau de trempage filtrée, salez, poivrez et laissez cuire 10 mn
  • retournez les suprêmes quand la peau est bien dorée et poursuivez la cuisson encore 10 mn à feu moyen doux
  • quand l'eau des morilles à réduit de moitié environ, ajoutez la crème fraiche, sel, poivre et prolongez la cuisson de 10 mn environ. Si la sauce parait trop liquide, ajoutez un peu de maïzena délayée dans un peu de lait.
  • servez les suprêmes nappés de sauce aux morilles

Notes

La sauce peut être préparée à l’avance et sera réchauffée à feu doux. 
Les suprêmes peuvent être tenus au chaud dans un four à 60°. 
Suprêmes de volaille aux morilles

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Evaluer la recette