Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet

Publié le par Nat

Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet

Je veux te présenter le nouveau livre d'Yves Rouèche,  Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise. Ce très beau livre nous explique comment Lyon est devenu la capitale mondiale de la gastronomie à travers son histoire depuis l'antiquité. Ce qui en fait son originalité est que ce n'est pas un livre de recette mais un véritable travail documenté sur l'histoire lyonnaise à travers sa cuisine. Ce livre s'adresse aux passionnés de gastronomie mais également aux amateurs d'Histoire et et aux amateurs de beaux objets ( la qualité du livre-objet est vraiment sublime et en fait un parfait cadeau de noel si tu veux mon avis ). 

 

D'abord laisse moi te présenter l'auteur, Yves, qui est un copain. Yves est un passionné de cuisine, un passionné de beaux produits et un passionné de la table. Il est journaliste culinaire et consultant en gastronomie pour France Bleu et il est à l'origine de plusieurs Almanach gourmand dans lesquels il présentait des produits AOP, AOC, IGP issus de toute la France. Et je peux te dire qu'Yves est non seulement passionné mais il est également passionnant ! il faut l'entendre quand il commence à parler de cuisine, quand il narre les anecdotes des uns et des autres, quand il donne son avis sur tel ou tel produit, quand il t'explique l'histoire des mères lyonnaises ou qu'il te parle d'une recette particulière qui n'existe plus depuis 400 ans...aujourd'hui c'est tout ce qu'il nous offre avec ce livre. Tu comprendras donc aisément que ce bouquin soit devenu mon livre de chevet parce que moi, c'est ce genre d'histoire là que j'aime entendre avant de m'endormir. 

Avec ce nouvel ouvrage on découvre la gastronomie lyonnaise d'une façon inédite. De l'époque des romains à nos jours, de Rabelais à Monsieur Paul, de Catherine de Médicis à la mère Brazier c'est près de deux mille ans de vie lyonnaise que l'on passe en revue. On découvre au fil des pages pourquoi Lyon a été nommée "Capitale de la gastronomie " par Curnonsky en 1935, on réalise l'influence de l'Italie dans notre patrimoine culinaire et celle de la crise de 1929 dans l'émergence des fameuses  " mères lyonnaises ". On explique l'origine du Mâchon ( repas pris très tôt le matin et qui tourne principalement autour d'abats, de verres de Mâcon et d'amis,  spécificité lyonnaise que je recommande vivement à tout le monde ! ) et celle des Bouchons ( les fameux resto dans lesquels ont pratique le mâchon ). 

Ce bouquin est également truffé d'anecdotes et j'adore ça. Tu sais toi pourquoi on dit " à tire la rigaud " ? tu savais qu'au XVIIIe siècle la moustache était interdite aux domestiques ? Tu connais l'histoire de la papillote ? Tu découvriras tout ça en parcourant ce livre. 

Enfin on te parle des grandes figures de cette gastronomie lyonnaise, de ses ambassadeurs à travers le Monde, des ses meilleurs artisans, de ses chefs et de ses vrais bons resto où tu peux aller les yeux fermés ( et je valide, ceux là sont les bons ). 

Le livre est découpé en trois parties. La première retrace l'histoire, la seconde est un abécédaire des produits lyonnais et la troisième est consacrée aux ambassadeurs de cette gastronomie. Le papier est très beau et le rendu des photos et des illustrations est superbe. La couverture est en carton-mousse, ce qui fait immédiatement de ce livre un objet noble. C'est réellement un très beau cadeau à t' offrir ou à offrir à ceux de ton entourage.

Tu peux commander Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise sur le site de l'éditeurs, les éditions Libel ( cliquez ici ). Tu peux également le trouver chez tes libraires habituels, Fnac, Amazon, Decitre, etc..

Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet
Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet
Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet
Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet
Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise, mon nouveau livre de chevet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article