Pain à la courge

Un pain à la courge, en voilà une idée qu’elle est bonne ! C’est une recette originale qui permet d’utiliser la courge ( dont on commence à avoir un petit peu marre en cette fin d’hiver, il faut bien l’avouer ) dans un pain savoureux idéal pour accompagner aussi bien une soupe qu’en petit déjeuner tartiné de miel. C’est un pain légèrement sucré ( vraiment léger ) avec une jolie mie qui se tient bien.

J’ai pioché la recette dans le merveilleux livre de Régis Marcon ” Légumes “ ( éditions de La Martinière ). Si tu veux un joli livre / objet, je te recommande particulièrement celui-là. D’autres recettes me font de l’oeil d’ailleurs ! Son résultat est beaucoup plus joli que le mien, évidemment, puisqu’il s’agit d’un chef triplement étoilé, mais je suis tout de même très contente de ce que j’ai obtenu. Et puis moi qui ne fais pas de boulange en général j’ai bien aimé faire ce pain qui est un petit peu de la cuisine quand même.

Pain à la courge

D’ailleurs, je me demande si ce pain n’est pas un peu basé sur le principe du ” pain patate ” américain que j’avais adoré lors de mon voyage à New York. Le pain patate, c’est celui qui est à base de purée de pomme de terre et celui qu’on utilise pour tous les sandwichs, notamment les lobsters rolls ( sandwich au homard ). Ce pain à la courge est à base de purée de courge et du coup, il est possible que ce qui fonctionne avec l’un fonctionne avec l’autre. Un sandwich avec ce pain à la courge serait très bienvenu je pense. Celui là je le garnirais de fromage frais de brebis, d’huile d’olive, d’olives de Kalamata et d’un peu de tomate séchée…

Le goût de la courge n’est pas très présent dans ce pain, sa particularité étant plus sa couleur et sa texture moitié pain / moitié gâteau. De toute façon c’est très doux la courge, ça passe tout seul dans pleins de recettes. Ce pain en tartine beurrée c’est un petit bonheur. Qu’est ce qui n’est pas meilleur qu’une tartine de pain frais beurré me diras-tu ? A la limite, je ferais du pain rien que pour ça. Du pain beurré ET des oeufs brouillés et me voila au paradis.

Voici qu’approche l’heure fatidique du milieu de matinée pendant que j’écris et mon ventre commence à gargouiller. Il est loin mon thé du réveil, je crois que je vais mettre l’écriture sur pause et que je vais aller me faire des oeufs…….c’est n’importe quoi d’écrire ça hein ? tant pis, je me suis donnée faim toute seule, j’y vais.

………………………………..PAUSE……………………………………

Pain à la courge

……………………………………..FIN DE LA PAUSE…………………………………

et voilà ! je me suis régalée. Oui je sais, tu te dis que c’est absolument n’importe quoi ce blog et tu te dis aussi que tu prendrais bien une cuillerée de ces oeufs super crémeux. J’ai tord ? si tu te demande comment avoir cette sublime texture d’oeufs, jettes donc un oeil à ma recette de brouillade aux truffes. Là c’est la même chose mais sans les truffes.

Mais revenons à notre pain à la courge. Je pense que tu peux prendre n’importe quelle sorte de courge pour cette recette. Moi j’ai utilisé de la courge de base, la toute simple qu’on te vend le plus souvent en moitié ou en quart. Du butternut ou du potiron devraient convenir aussi. J’ai juste diminué de moitié les quantités préconisées par Régis Marcon et j’ai déja un très beau pain qui me dure plusieurs jours. A ce propos, ce pain à la courge se conserve très bien enveloppé dans un torchon.

Comment faire un pain à la courge ?

On commence par faire une purée de courge. Après avoir éplucher le légume, on le coupe en morceaux et on le fait cuire à la vapeur jusqu’a ce qu’il soit tendre. Il faut ensuite bien l’égoutter afin de réduire l’apporte en eau dans le pain. J’ai fais cuire ma courge la veille pour qu’elle égoutte toute la nuit, c’était plus sur.

On assemble ensuite farine, purée de courge, levure, sucre, sel et du beurre. Moi je fais ça au robot, je déteste pétrir à la main ! si toi tu t’en sens le courage alors bravo parce qu’il y en a pour un moment avant d’avoir une boule de pâte homogène et non collante. D’ailleurs, tu seras peut-être amené à ajouter une ou deux cuillère de farine pendant le pétrissage si tu vois que ta pâte colle trop. L’humidité et l’égouttage de la courge n’est pas forcément le même pour tous…

On laisse reposer une premiere fois à température ambiante pendant 30 mn puis on donne une forme à notre pain. On laisse alors pousser pendant 45 mn dans un endroit à 20/25° avant d’enfourner à four très chaud pour 20mn.

Alors, t’as envie de te laisser tenter par cette recette ? si elle te plait, n’hésites pas à nous faire un retour et à donner une note.

Bon app’

pain à la courge
pain à la courge

Pain à la courge

Un pain délicieux à la douceur subtile, une recette du chef 3 étoiles Régis Marcon. Parfait du petit déjeuner au diner !
5 de 1 vote
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 40 min
temps de repos 1 h 15 min
Type de plat Accompagnement, pain, Petit déjeuner
Cuisine Française
Portions 1 pain

Ingrédients
  

  • 500 gr courge
  • 500 gr farine
  • 75 gr beurre mou
  • 50 gr sucre
  • 5 gr sel
  • 1 sachet de levure du boulanger

Instructions
 

  • épluchez la courge et faites la cuire à la vapeur 20mn. Mixez la, vous devez obtenir 350 gr de purée
  • délayez la levure du boulanger dans un tout petit fond d'eau tiède et laissez reposez 5 mn
  • mélangez la farine avec le sucre, la levure, le beurre coupé en petits morceaux, la purée, le sel
  • pétrissez doucement pendant 5 mn puis plus rapidement jusqu'à obtenir une pâte non collante.
  • laissez reposer à température ambiante pendant 30 mn
  • façonnez le pain en boule
  • faites préchauffer le four à 230°
  • laissez reposer dans un endroit à 20 / 25° pendant 45 mn
  • enfournez pour 20 mn en en versant un petit peu d'eau au bas du four pour créer de la buée et avoir une jolie croute.

Notes

Conservez ce pain enveloppé dans un torchon, il vous fera la semaine. 
Pain à la courge

4 Commentaires

  • 5 stars
    Bonjour Natacha,
    Hum tout me donne envie ! Ton pain, tes œufs mais je n’ai jamais fait de pain, aurais-je le courage de me lancer ? Toute la question est là !
    Il est vraiment très beau et les tranches, cette couleur magnifique et la texture à l’air sympa, on croquerait bien dedans.
    Merci pour toutes tes recettes et bonne journée.
    Catherine

    • oui il faut du courage pour se lancer dans la boulange, surtout si tu n’as pas de robot. Personnellement, je déteste ça ( les temps de pause, faire pousser, toussa toussa ) mais une fois de temps je trouve le courage et à chaque fois, j’en suis ravie. C’est très satisfaisant de faire du pain 😉

Laisser un commentaire

Evaluer la recette