Blanquette de ma grand-mère

Publié le par Nat

Blanquette de ma grand-mère

Voici la blanquette avec laquelle j'ai grandi. Elle ne ressemble en rien à la blanquette traditionnelle, c'est celle que ma grand mère a appris de son père.
Pas de crème dans cette blanquette ( c'était trop cher ), des ingrédients qu'on a tous et qui coûtent rien.
Pour 4/6 personnes :

  • 500gr de tendrons de veau
  • 500 gr de viande a blanquette de veau
  • 2 carotte
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 vert de poireau
  • 1 grand verre à moutarde de vinaigre de vin ou 1/2 bouteille de vin blanc
  • 2 jaunes d'œuf
  • Un peu de beurre
  • Une poignée de cornichons

Dans une grande casserole faites un bouillon avec une carotte, le vert de poireau, l'oignon, de l'eau et le vinaigre ( ou le vin ), sel, poivre
Laissez bouilloter une demie heure à feu doux environ
Coupez la viande en tronçons de 5 cm
Plongez la viande dans le bouillon et laissez la blanchir deux mn. Égouttez ( attention gardez le bouillon !)
Dans un fait tout faites fondre un petit peu de beurre
Ciselez l'échalote et la carotte restante, mettez les dans le beurre fondu et faite les fondre tout doux pendant 10 mn
Ajoutez la viande égouttée et faites saisir pendant 10 mn à feu doux, on ne veut pas de coloration
Augmentez un peu le feu et ajoutez une louche de bouillon
On va procéder grosso modo comme un risotto en ajoutant une louche de bouillon à chaque fois qu'il n'y en a plus, pas la peine de remuer.
On joue comme ça pendant environ 45 mn
Détaillez en petit cubes les cornichons
Dans un bol, mélangez une louche de bouillon tiède et les deux jaunes d'oeufs
Au bout de 3/4 d'heure de cuisson, ôtez la viande de la casserole et ajoutez les cornichons et une louche de bouillon dans le fait tout.
Versez le mélange bouillon jaune d'œuf et fouettez en maintenant sur feu doux pour obtenir une sauce un peu épaissie ( juste un peu, n'attendez pas d'avoir le même résultat qu'avec une crème ce ne sera pas le cas ). Veillez simplement à ce que le jaune ne coagule pas.
Éteignez le feu, remettez la viande dans le fait tout pour bien enrober les morceaux de viande avec la sauce.
Servez avec du riz blanc, pilaf ou non.
Bon app'
( t'as vu mamie, ta recette va voyager 🙂)

tag : blanquette, veau,grand mère

Blanquette de ma grand-mèreBlanquette de ma grand-mèreBlanquette de ma grand-mère

Publié dans recettes, viande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coco 12/01/2016 13:13

je suis sure qu'elle a la même saveur que celle de maman..

assia 12/01/2016 12:11

la crème coûte vraiment moins cher que le veau surtout à l'époque alors je ne comprends pas

Nat 12/01/2016 12:31

Et bien il faut croire qu'à l'époque de mon arrière grand père il trouvait plus facilement du veau que de la crème !

Mary-Christine 12/01/2016 09:25

Bjr Nat, en lisant ta recette, je me souviens tout d'un coup que ma grand-mère faisait aussi une sauce d'accompagnement comme la tienne, sans crème et avec des petits cornichons et parfois qq câpres, je sens encore,rien que d'y penser le parfum qui s'échappait de la cocotte lorsqu'elle ouvrait le couvercle.Merci pour ce souvenir et ce retour en enfance .:D

leslie 12/01/2016 16:46

votre grand mère ou votre arrière grand père ???? on ne met pas de crème dans une blanquette

Nat 12/01/2016 12:03

Merci de ton joli commentaire