Welsh, version plat ou version entrée

Welsh, version plat ou version entrée

Alors ça doit bien faire 100 ans que j'avais envie de gouter un welsh. Un quoi ? un welsh. Assieds toi je t'explique. Le welsh est un plat du Nord, le nord des chtis, celui où il fait un peu gris et un peu froid et où les gens ont dans le coeur le bleu qui manque à leur décors ( ou un truc dans ce genre ), un truc pleins de fromage, bien lourd, bien calorique, bien appétissant en fait, en tout cas suffisamment pour titiller ma curiosité depuis belle lurette. 

La semaine dernière je suis allé pour la première fois dans ce fameux Nord ( qui pour moi n'est pas très éloigné du Pôle Nord en fait, je m'imaginais presque voir passer des lutins et des rennes ), à Lille donc. Je devais y aller pour animer un atelier de cuisine anti-gaspi. A cette occasion j'ai dormi chez des amis à qui j'ai demandé de me préparer le fameux welsh dont ils m'avaient toujours parlé. Alors dans ma tête ( et dans celle de pas mal de gens en fait ), le welch était un gros truc de cheddar fondu avec du pain, du jambon, un oeuf, des frites…en tout cas c'est ce que je voyais passer sur les photos. Imagine ma tête quand ils m'ont dit " super, on va en faire un en entrée " !! Je me suis dit ça y'est ils sont dingues, personne ne mange ça comme entrée. Et puis si en fait, Sylvaine m'a préparé une version entrée qui était juste parfaite. Dans cette version de petit welsh on s'est limité à une fine tranche de pain et un petit peu de fromage, le tout dans un petit plat qui aurait pu servir pour une crème brulée. Mon tout premier welsh m'a rabiboché avec le cheddar, c'était un délice ( celui sur la photo au dessus ). 

Une fois rentrée chez moi j'ai tenu à en faire un à bonhomme et fiston. Cette fois j'ai voulu faire la version plat, le truc costaud, avec oeuf et frite, histoire de voir ce que ça changeait. J'ai pris les proportions sur un site de recette du nord pour faire les choses comme elles doivent être faites.  Et bien ça change tout en fait, et pas en bien à mon avis. Bon alors certes, ma photo ( celle ci-dessous ) n'est franchement pas jolie mais elle donne quand même l'image de ce que c'est. Sincèrement, hormis les Golgoths, je ne vois pas qui peut avaler ça. Ah ben si, les gens du Nord ! mais eux c'est comme Obélix, ils sont tombés dedans quand ils étaient petits. C'est vraiment un gros gros plat. J'ai trouvé que les frites et l'oeuf n'apportaient rien au plat, mais ce n'est que mon avis perso. Je vais vous donner les deux versions donc mais si vous voulez mon avis, préférez la version entrée si vous n'êtes pas habitué. Ou si vous n'êtes pas un Golgoth bien sur ! 

Pour faire une  entrée prenez des petits plats individuels type plat à crème brulée ou plat à oeuf. Pour un plat complet prenez un contenant type plat à lasagne individuel. 

Ah oui ! dernière chose : si vous faites la version entrée, ne prévoyez pas un trop gros truc derrière quand même 😉

ingrédients par personne pour la version entrée :

  • une fine tranche de pain ( 5mm d'épaisseur )
  • moutarde
  • 1/2 tranche de jambon blanc
  • bière brune type Chimay
  • 100 gr de cheddar 

ingrédients par personne pour la version plat :

  • une belle tranche de pain type campagne 
  • moutarde
  • 200 gr de cheddar
  • bière brune Chimay
  • 1 ou 2 tranche de jambon blanc
  • 1 oeuf
  • frites
  • salade verte bienvenue ! 
  1. chauffez le four à 200°
  2. faire toaster le pain puis le tartiner de moutarde forte et déposez la tranche dans le plat
  3. y ajouter le jambon blanc
  4. coupez le cheddar en petit cube et le faire fondre à petit feu en remuant. Ajoutez petit à petit un peu de bière brune jusqu'à obtenir une texture de fondue, avec des fils.
  5. versez sur le pain et le jambon puis enfournez jusqu'à avoir un joli dorage ( ou 3mn sous le grill ) 

pour la version plat préparez l'oeuf au plat pendant que le welsh est au four et servez ensemble welsh, oeuf, frites et salade verte. Et buvez le reste de Chimay bien sur !

bon app'

tag :  welsh, nord, cheddar 

Welsh, version plat ou version entrée

Laisser un commentaire