purée de céleri aux éclats de marrons

Publié le par Nat

une purée très fine de céleri boule avec des éclats de châtaignes grillées au feu

J'aime beaucoup la purée de céleri et je ne pense pas souvent à en faire. En revanche, quand les fêtes approchent, elle devient à peu près incontournable à ma table. Je l'aime très très lisse, donc en fait je l'aime depuis que j'ai un blender. 

La purée de céleri c'est comme un vêtement noir, ça va avec tout ! elle accompagne merveilleusement une volaille rôtie, un poisson, des st jacques, etc... c'est la purée passe partout des fêtes.

Les châtaignes, ou marrons, sont plutôt utilisés pour accompagner des viandes un peu fortes comme les gibiers ou du cabri par exemple. Moi je les aime en velouté avec du foie gras mais ça n'a rien à voir. Et j'aime pas trop le gibier, ce qui n'a pas grand chose à voir non plus. En revanche j'aime bien les grignoter tout seuls et quand j'ai  un peu la flemme d'aller m'en acheter et de les faire cuire ensuite j'ouvre un bocal de marrons grillés au feu ( y'en a chez carrouf ). C'est ceux là que j'utilise dans cette recette, ils apportent une petite note très douce dans cette purée.

ingrédients pour 4 :

  • 1 kg de céleri boule
  • une dizaine de marrons ou châtaignes
  • 10 cl de crème fraiche liquide
  • sel
  1. épluchez le céleri et coupez le en petits morceaux
  2. mettez les dans une casserole d'eau froide et une demie cuillère à café de sel
  3. portez à ébullition et laissez cuire 15 mn environ ( il faut qu'une lame de couteau pénètre facilement ) 
  4. avec une grosse cuillère, transférez le céleri dans un blender en ajoutant un peu d'eau de cuisson et la crème 
  5. mixez très finement
  6. versez la purée dans un récipient et ajoutez les marrons grossièrement émiettés avec vos doigts
  7. mélangez en douceur

servez sans attendre 

bon app' 

tag :  purée, céleri, marrons  fêtes , noel, châtaigneslégumes, accompagnement, végétarien

Publié dans legumes, recettes, végétarien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article