gratin d'aubergine, sauce aux restes

Publié le par Nat

gratin d'aubergine, sauce aux restes

Il me semble avoir déja publié un billet sur ma sauce aux restes qui remplace très bien une bolognaise.

Quant aux aubergines il faut en profiter tant qu'on en trouve encore sur nos marchés ( c'est un vrai légume de saison ça, on en achète pas en hiver qui viennent de je sais pas où ! ).

La sauce aux restes est, comme son nom l'indique, composée de pas mal de restes ( donc en gros jamais les mêmes ) coupés en petits morceaux, revenus dans un fond d'huile d'olive et auxquels on ajoute de la sauce tomate. Celle-ci était faite de viandes passées au mixeur ( reste de rôti, de côte d'agneau et de jambon) et de légume ( poêlée de courgette et de pomme de terre ). Ce genre de sauce permet de passer tous les petits restes du frigo et se congèle très bien, elle est donc parfaite pour accompagner n'importe quel plat de pâtes à l'improviste.

Les aubergines, dans cette recettes, sont grillées. Je préfère, quand il s'agit d'un gratin, les faire cuire au préalable de cette façon plutôt qu'à la poêle où elles absorberont trop d'huile.

pour 4 personnes :

  • 1kg d'aubergine
  • sauce au reste
  • 1 ou 2 boules de mozzarella
  • 10cl de crème liquide
  • fromage râpé

Coupez les aubergines en tranche d'1cm environ, salez les et laissez les dégorger une bonne heure dans une passoire. Egouttez et essuyez les bien avec un essuie tout.

passez les au four 200° pendant 15/20mn

Faites chauffer votre sauce au restes. Si vous pensez ne pas en avoir assez ajoutez un peu de coulis de tomate.

Dans un plat à gratin alternez aubergines, sauce, mozza.

Terminez en versant la crème et en mettant du fromage râpé ( vous pouvez le remplacer par de la chapelure )

enfournez à 180° pendant 30mn environ.

C'est prêt, bon app'

gratin d'aubergine, sauce aux restesgratin d'aubergine, sauce aux restes
gratin d'aubergine, sauce aux restes
gratin d'aubergine, sauce aux restesgratin d'aubergine, sauce aux restes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article